MALICK GAKOU ENCENSE MATAR BÂ ET ENGAGE LA CAMPAGNE D’AUGUSTIN SENGHOR À LA CAF

news-details
FOOTBALL

Le ministre des Sports, Matar Bâ, reçoit les éloges d’un de ses prédécesseurs, Malick Gakou, chef de file du Grand parti (GP), suite à la qualification des Lions du Sénégal à la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2021.

Dans son message, parvenu à Emedia, l’opposant sonne la mobilisation pour (enfin) remporter le trophée continental qui se disputera en 2022 au Cameroun, suite à un report imposé par la pandémie du nouveau coronavirus Covid 19.

« Je voudrais profiter de la qualification de nos lions à la CAN 2022 qui sera organisée par le Cameroun pour les féliciter très chaleureusement. Ces félicitations vont aussi à l’endroit du Ministère des Sports, de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) et du staff technique. À présent, nous devons tous nous mobiliser pour gagner le trophée continental », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Malick Gakou propose la mise en place d’un Comité national pour le succès de la candidature de son ex adversaire à la présidence de la fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor pour la présidence de la Confédération africaine de football (CAF). « Je salue l’opportunité et la pertinence de la candidature du Président de la FSF, Me Augustin Senghor, au poste de Président de la CAF. Cette candidature ne saurait être celle du football, encore moins celle des sportifs. Elle doit être celle du Peuple sénégalais dans son unité et sa cohésion pour hisser le drapeau sénégalais au firmament du sport continental. »

Comme pour prouver son engagement, Gakou prend les devants et propose la mise en place d’un Comité National pour le succès de cette candidature sénégalaise : « Personnellement, je prendrai l’attache de mes anciens collègues Ministres des Sports, du Ministre des sports, M.Matar Ba, des anciens Présidents de la FSF et de toutes les bonnes volontés pour soutenir cette candidature et lui donner le maximum de chances de succès », a écrit l’ancien ministre des Sports.

Candidat malheureux à la présidence de la Fédération sénégalaise de football en 2009, défait par Augustin Senghor pour son premier mandat, puis Ministre des Sports, en 2012, puis à la tête du Commerce, Gakou avait claqué la porte du gouvernement au mois de février 2013, avant de créer le Grand Parti, pour rejoindre l’opposition.

Vous pouvez réagir à cet article