MALICK GAKOU ET LES SIENS S’INDIGNENT CONTRE LA SÉRIE DE VIOLENCE ET LES ACCIDENTS

news-details
SOCIÉTÉ

Le Secrétariat exécutif national du Grand parti (SEN/GP) a réagi à la situation sécuritaire au Sénégal, en s’indignant contre la « recrudescence des agressions et des viols souvent suivis de crimes ». Le parti de Malick Gakou regrette les forfaitures qui sont causées à des personnes innocentes. « Ces forfaits sont perpétrés généralement sur les personnes les plus vulnérables que sont les enfants et les femmes qui payent, malheureusement, le lourd tribut d’une violence barbare qui a fini de s’installer dans le quotidien de notre société jadis réputée solidaire et paisible », lit-on dans un communiqué parvenu à Emedia.sn.

La question des violences n’a pas été le seul sujet abordé par le communiqué. Il est revenu sur les dégâts causés par les accidents de circulations. Il dénonce un « dysfonctionnement du système de circulation dans lequel inter agissent le type de véhicules, souvent trop vétustes et inaptes à la circulation routière ». Le SEN/GP n’a pas manqué non plus de se prononcer sur la qualité de nos routes, tout en indexant « le comportement des conducteurs dont la plupart se distinguent par la non observance des règles du code de la route ».

Il a été également mentionné « les vols récurrents de bétail dont sont victimes les éleveurs dans la région sud du pays, particulièrement dans le département de Sédhiou ». Ce faisant, le Grand Parti indexe la responsabilité de l’Etat et a appelé le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour faire face à cette situation. Le SEN/GP a ainsi lancé un « appel vibrant aux Forces vives de la Nation pour une mobilisation citoyenne afin d’endiguer tous ces fléaux ».

Vous pouvez réagir à cet article