MAMADOU LAMINE DIALLO DEMANDE L’AUDITION DE MAÏMOUNA NDOYE SECK ET ALY NGOUILLE NDIAYE

news-details
AUDITION À LA DIC

Contrairement à la position affichée par Thierno Alassane Sall hier mercredi, Mamadou Lamine Diallo a répondu aux questions des enquêteurs dans le cadre de la procédure déclenchée dans le scandale pétrolier. Le membre du Congrès pour la renaissance démocratique (CRD), qui évoque une « tactique », réclame l’audition des ministres Aly Ngouille Ndiaye, Maïmouna Ndoye Seck et même du président Macky Sall.


Arrestation Guy Marius Sagna

Toutefois, face aux journalistes après sa sortie d’audition, l’opposant a commencé par « s’indigner et s’offusquer de l’arrestation de Guy Marius Sagna, qui (lui) parait totalement injuste. J’ai lu ce qu’il a écrit, je ne vois pas en quoi cela mérite une simple interpellation encore moins d’être arrêté et déféré. Nous demandons qu’il soit libéré parce que cela fait partie de la vitalité de la démocratie de ce pays, et en particulier de sa jeunesse. »

Son audition à la DIC

« Je pense que c’est une bataille qu’il faut mener pour arriver à ce qu’il y ait justice et réparations dans cette affaire de scandale. En ce qui concerne cette affaire du pétrole et du gaz, j’ai accepté de venir aujourd’hui répondre à la convocation de la DIC. Je n’ai pas attendu l’autorisation du bureau de l’Assemblée nationale parce qu’il n’y a pas de session parlementaire. Il était important de venir et de montrer que nous sommes dans cette bataille pour la vérité. Nous y sommes engagés. Effectivement, nous avons réitéré ce que nous avons déjà dit publiquement à l’effet que dans cette affaire-là, il y a eu violation de la loi par les autorités gouvernementales en particulier le président Macky Sall qui a signé deux (2) décrets pour donner les blocs à Petrotim et Petroasia, qui, manifestement n’avaient pas les capacités financières et techniques. Il y a un faux intentionnel qui est à la base de ce scandale révélé et mis sur la table par BBC. Je pense que c’est une bataille du peuple sénégalais à qui appartiennent les ressources naturelles. En ce qui me concerne étant député représentant de la nation, je mène cette bataille. »

Refus de Thierno Alassane Sall de répondre aux questions des enquêteurs

« Je pense qu’au niveau du CRD, nous avons des tactiques différentes face à une situation. Nous sommes un peu dubitatifs, nous sommes même surpris, nous n’avons pas beaucoup confiance, nous l’avons dit, par l’enquête menée par le Procureur. Qui aurait dû agir depuis très longtemps. Par conséquent, face à ça, nous avons différentes façons d’agir pour arriver à la vérité. Il n’y a pas de contradiction entre ce qu’il (TAS) a fait, et ce qu’Abdoul Mbaye a fait avant lui et moi-même. Cela participe de ce combat. Les manifestations de (la plateforme) ’’Aar Li Nu Bokk’’ (en) font partie. Je pense que si on ne fait rien, ils vont enterrer l’affaire comme ils ont voulu étouffer le rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE). Et il va falloir se battre, manifester, et utiliser tous les moyens juridiques à notre disposition pour que la vérité soit faite. »

« Entendre Aly Ngouille Ndiaye et... »

« Aujourd’hui, le fait qu’il ait convoqué un député même si c’est hors session, ouvre la voie à la possibilité à mon avis d’entendre également le ministre Aly Ngouille Ndiaye qui est à la base de ce faux, le ministre Maïmouna Ndoye Seck, qui avait fait signer les arrêtés ainsi de suite. Je crois aujourd’hui, rien ne s’oppose à ce que ces anciens ministres de l’Energie soient entendus par la DIC, comme moi-même. Ils peuvent, à mon avis même, aller voir le président de la République et lui demander son témoignage. »

Enquête parlementaire

« Je ne crois pas aux enquêtes parlementaires entièrement soumises à Macky Sall. C’est une bataille du peuple, qui doit se battre pour que la vérité éclate. »

Vous pouvez réagir à cet article