image

MAMADOU MAMOUR DIALLO SATISFAIT DE L’ÉTAT D’AVANCEMENT

image

Dans le cadre des visites de travail programmés à Dakar et à l’intérieur du pays, le nouveau directeur général de l’ONAS, Mamadou Mamour Diallo et ses équipes ont entamé une série de visite notamment à Grand Yoff, Parcelles Assainies, Cambérène et la station d’épuration de Cambérène. Cette visite, selon le nouveau patron de l’ONAS, a pour objectif d’évaluer les chantiers en cours. « En matière d’assainissement le président Macky Sall a engagé beaucoup de chantiers à Dakar. Ce que nous avons constaté nous rassure. Les travaux pour tous les chantiers ont été réalisés à plus de 80%. Ce qui augure d’un hivernage moins difficile pour les populations dans ces zones », s’est réjoui Mamadou Mamour Diallo.

La visite a commencé par le bassin de rétention de la Zone de Captage. Ce bassin a connu plusieurs débordements durant l’hivernage 2022 à cause des pluies exceptionnelles. Afin de réduire ces débordements et des inondations, l’Etat a mobilisé pour 2023, un budget de 800 millions de francs Cfa pour des actions d’urgence. « Déjà un montant de 16,306 milliards de francs Cfa autorisé par l’Etat lors de la loi des finances 2023 concerne la zone de captage et environs, l’hôpital Philipe Maguilène Senghor et la Cité belle Vue.
Une étude est en cours et servira de base à la prise de décision. Il a été retenu pour 2023 le curage et le reprofilage du bassin pour augmenter sa capacité de stockage, la reconstruction, en béton armé et la rehausse du mur et les aménagements nécessaires, l’augmentation de la capacité de pompage. Il faut dire que l’ouvrage s’étend sur une superficie d’environ 6 hectares. Il est le réceptacle des eaux de Liberté 6, de Bourguiba, de Grand-Yoff, de Castors avant leur pompage en mer. La station de pompage est munie de 3 pompes d’une capacité de refoulement de 4500 m3/heure.

Par la suite, le cortège s’est dirigé aux Parcelles assainies unité 15. Le DG informe que cette unité a bénéficié d’ouvrages d’assainissement grâce au Programme Décennal de Lutte contre les Inondations (PDLI). Le paquet d’ouvrages est composé entre autres d’une station de pompage de 1000 m3/jour. Ce système a réduit l’ampleur des inondations dans plusieurs zones basses et de soulager la station de pompage des eaux usées existante.
Le coût global de ces réalisations est 250. 000 000 FCFA. Mamadou Mamour Diallo s’est aussi arrêté Ndiaga Mbaye. Dans le cadre du Programme Décennal de lutte contre les Inondations (PDLI), l’Etat du Sénégal a construit des ouvrages au quartier Ndiaga Mbaye des Parcelles Assainies pour un coût de 140. 000 000 F.CFA
Il s’agit de 3 batteries de grilles et d’un réseau gravitaire en DN 800. Par ailleurs, ils se sont arrêtés à l’Unité 7 des Parcelles Assainies qui, n’a pas connu autant d’inondations en 2022 si l’on compare avec les précédents hivernages. Ce n’est pas un secret. Les 4 batteries de grilles, une station de pompage d’une capacité de 1000 m3/heure réalisées dans le cadre du Programme Décennal de lutte contre les Inondations (PDLI) ont été à la base de l’atténuation des inondations. Ces ouvrages ont coûté 250.000.000 de francs CFA. Ces investissements ont produit des effets positifs en termes de gestion des inondations et de préservation des habitations et de la mosquée du quartier.

Cheikh Moussa SARR

19 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article