MAMADOU NDOYE :« MACKY A DÉCIDÉ D’ALLER À UN 3E MANDAT »

news-details
JURY DU DIMANCHE

Le doute n’est plus permis, d’après l’ex-Secrétaire général de la Ligue démocratique (LD), Mamadou Ndoye. "Macky Sall a décidé d’aller à un 3e mandat", a-t-il défendu devant le Jury du dimanche, ce 14 février, sur iRadio et Itv.

"D’abord, Macky Sall vous a dit c’est lui qui a écrit la Constitution et qu’il ne pouvait pas y avoir de 3e candidature. C’est ce qu’il nous avait dit quand le débat avait commencé, et qu’on a dit deux mandats successifs et c’est terminé."

Ensuite, "Macky Sall nous dit ’’je ne peux dire ni oui ni non’’. Donc, on a quitté déjà la position de fermeté qu’on avait."

Enfin, "tous ceux qui disent oui c’est possible, il n’y a pas de problèmes mais tous ceux qui disent non sont punis. Il n’y a plus d’intention. Les actes posés par Macky Sall montrent très clairement qu’il a décidé d’aller à un 3e mandat." Alors que soutient-il, catégorique, ’il n’en a pas droit du tout."

S’agissant de la gestion de la pandémie à Covid-19, il reproche au chef de l’État, Macky Sall, "de ne pas (avoir appris) à vivre en présence du virus" comme il l’a dit. Mais, il se déclare candidat au vaccin dès que le feu vert sera donné par les médecins.

L’ex-ministre de l’Éducation nationale indexe le manque de "volonté politique", d’engager la réforme pour l’introduction des langues nationales, et "de faire les arbitrages budgétaires nécessaires pour sa mise en œuvre" et de mobiliser l’administration et la société autour du succès de la réforme".

Pour les daaras, il appelle l’État à "négocier" avec les maîtres-coraniques pour l’élaboration "d’un programme éducatif de développement et protection de l’enfance".

Vous pouvez réagir à cet article