MAMADOU NIANG : "MON PIRE SOUVENIR AVEC LES LIONS, C’EST LA CAN 2008"

news-details
FOOTBALL

Invité du groupe EMEDIA, l’ancien international sénégalais Mamadou Niang a accordé une large interview aux supports du groupe (Emedia.sn, iRadio & iTV) au cours de laquelle il est revenu sur les grands moments de sa carrière, son passage en sélection nationale et ses performances en club. Au rayon des anecdotes, il a sorti quelques perles concernant la CAN 2008, pour laquelle le Sénégal, logé à Tamalé, dans une petite ville du Ghana, a été sorti au premier tour, avec en prime un entraîneur (le Polonais Henriyk Kasperczak) qui jette l’éponge dès le 2e match. Pour Niang, c’était une fuite de responsabilités.

« En 2008, raconte-t-il, on a dormi dans une auberge de jeunesse. Les conditions étaient exécrables. On arrivait pas à communiquer avec nos familles, y avait pas de wifi, on était coupés du monde. Et cela ne se passe pas bien sur le terrain et le coach s’enfuit après le 2e match. Il avait refusé d’assumer ses responsabilités. Il s’était déjà défaussé sur les joueurs, dont moi. C’était hallucinant. C’est à partir de cette période que j’ai pour la première fois songé à prendre ma retraite internationale avec tout ce qui s’était dit. Je ne comprenais pas. Je ne refuse pas d’assumer ma part en tant que joueur, mais le coach ne peut pas se débiner comme il l’avait fait... »

Vous pouvez réagir à cet article