MAMADOU TALLA CONVOQUE UN SYMPOSIUM SUR LES ÉCOLES PRIVÉES

news-details
EDUCATION

Face aux députés pour le vote de son projet de budget, hier, Mamadou Talla, le ministre de l’Éducation nationale, a annoncé un symposium avec toutes les parties prenantes sur les conditions d’ouverture et de fonctionnement des écoles privées. Afin d’établir un règlement intérieur unifié avec des dispositions communes.

Avant l’annonce, la tutelle, interpellée par des députés sur l’interdiction du port de voile dans des Institutions scolaires privées, a souligné, de nouveau, que l’école sénégalaise est laïque, républicaine et le restera.

Le budget du ministère de l’Éducation nationale, pour l’exercice 2021, s’élève à 541 211 701 304 F CFA, contre 526 270 540 817 F CFA, soit une hausse de 14 941 160 487 F CFA. Une enveloppe axée sur la qualité des enseignements apprentissages, sur l’accès équitables et la gouvernance transparente et inclusive du secteur.

Il s’agira, a détaillé le ministre, de consolider les acquis en termes de mise en œuvre des réformes budgétaires en s’adaptant à la situation de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Ce, à travers six programmes concernant l’éducation préscolaire, l’élémentaire, le moyen général, le secondaire général. Il est également prévu de poursuivre des projets majeurs dont le programme zéro abri provisoire pour l’éducation (PROZAP), celui d’amélioration de la qualité et de l’équité de l’éducation de base financement additionnel (PAQUEEB-FA), et celui du Projet d’appui au développement de l’éducation au Sénégal (PADES).

Abordant la question du déficit d’enseignants, Talla a annoncé l’affectation de près de 3000 nouveaux enseignants sortis des écoles de formation, dont 1949 dans l’élémentaire, 1025 dans le moyen-secondaire. A l’occasion, il a également révélé un déficit de 330 000 tables-bancs qui ne peut être résorbé en une année.

Vous pouvez réagir à cet article