MAME AWA THIAM MET SON NOUVEAU NÉ DANS UN SAC ET LE JETTE AUX ORDURES

news-details
INFANTICIDE

10 ans de travaux forcés, c’est la peine que risque la dame Mame Awa Thiam, attraite à la barre de la chambre criminelle de Dakar, ce mardi, pour le crime d’infanticide. Les faits remontent au 27 avril 2015.

Ce jour-là, informe l’As, les éléments du Commissariat de Guédiawaye ont reçu une information selon laquelle la dame Mame Awa Thiam s’est débarrassée de son enfant puisqu’après 8 mois de grossesse, elle n’a pas été vue avec un bébé. Et, elle ne se présentait plus les signes d’une femme en état de grossesse. C’est dans ces circonstances que les limiers l’ont arrêtée.

Auparavant, elle est examinée par un médecin qui atteste qu’elle vient d’accoucher. Interrogée, la jeune dame dit avoir accouché d’un mort-né qu’elle a enveloppé dans un tissu imperméable avant de le jeter dans un bac à ordures.

Par contre, Awa Fall qui l’a dénoncée soutient que l’accusée avait manifesté sa volonté de se débarrasser de sa grossesse. Devant le prétoire, Mame Awa Thiam a battu en brèche les accusations portées contre elle. Elle soutient mordicus qu’elle a accouché d’un mort-né. Son avocat a plaidé la relaxe car, estimant que la chambre n’a pas assez d’éléments pour la condamner pour le crime d’infanticide. Délibéré le 17 décembre prochain.

Vous pouvez réagir à cet article