MAMOUR AW, PÈRE DU PRÉSUMÉ MEURTRIER : « MON FILS EST ACCUSÉ À TORT »

news-details
MEURTRE À KEUR MASSAR

La mort de Bakary Diédhiou tué dans une bagarre entre jeunes au quartier Grand Médine de Keur Massar continue à faire des vagues. Suite à l’arrestation d’une dizaine de jeunes dont le présumé meurtrier T. Aw, le père de ce dernier, en l’occurrence Mamour Aw est monté au créneau pour dédouaner son fils.

Interrogé par emedia.sn, il soutient que son fils n’a pas poignardé le défunt Bakary Diédhiou. « Nous avons été surpris par les organisateurs du jeu de faux lion. Ils ont envahi notre maison pour y commettre des actes de vandalisme. Ils disaient qu’ils allaient se venger parce que c’est mon fils qui avait tué leur ami. Ce qui est archi-faux. Au moment de la bataille, mon fils était en train de jouer au football avec ses amis. C’est au terrain que les organisateurs du jeu de faux lion les ont trouvés pour se battre avec eux. Mon fils était très agité mais je l’ai suivi pour le maîtriser », raconte le père du présumé meurtrier qui informe que son fils était au chevet de son ami, lui aussi poignardé. « Mon fils n’était pas sur les lieux au moment où on poignardait Bakary Diédhiou. Il avait conduit en urgence son ami Abdou Fall. Donc, il ne peut pas être le meurtrier. On l’accuse à tort. Il était absent des lieux au moment du drame. Je demande sa libération parce qu’il n’est pas impliqué dans cette affaire », soutient Mamou Aw.

Vous pouvez réagir à cet article