MANDJIBOU LÈYE, COMMISSAIRE DE MBOUR : « ON AURAIT PU UTILISER NOS ARMES... »

news-details
AFFRONTEMENTS AVEC LES PÊCHEURS

Commissaire de police de Mbour, Mandjibou Lèye a coordonné les opérations lors de la manifestation des pêcheurs de Mbour contre la construction du deuxième quai de pêche. Dans les colonnes du quotidien l’AS, il est revenu sur les affrontements entre les forces de l’ordre et les pêcheurs. Il a salué le professionnalisme de ses éléments obligés de battre en retraite pour éviter une effusion de sang alors qu’ils étaient en droit d’user de leurs armes, estime-t-il.

« Nous avons été sereins et Dieu nous est venu en aide. Il aurait pu y avoir beaucoup de morts dans les rangs des manifestants. Donc, il faut saluer le travail extraordinaire de la police, parce que si des manifestants pourchassent des hommes armés, c’est parce que ces derniers ne les considèrent pas comme des adversaires encore moins comme des ennemis. Les manifestants ne sont rien d’autre que des concitoyens égarés pour un moment, donc il fallait les dissuader et les faire revenir à la raison. Et c’est ce que nous avons fait », a expliqué le commissaire.

Mandjibour d’ajouter : « C’est faux de penser que la police a échoué dans cette intervention. Nous avons préféré battre en retraite quand la situation l’exigeait. Nous voulions éviter des bavures. Nous étions dans une situation où on aurait pu, et la législation nous donnait ce droit, utiliser nos armes pour sécuriser nos hommes et les biens de l’Etat, mais nous ne l’avons pas fait ».

Vous pouvez réagir à cet article