MANIFESTATION PRO SONKO - 20 JEUNES DONT 2 MINEURS INCULPÉS, LES AUTRES LIBÉRÉS

news-details
JUSTICE

Les choses se corsent pour certains parmi les 41 personnes interpellées, lundi dernier, aux alentours du domicile du leader du parti Pastef / Les Patriotes, Ousmane Sonko.

Le Parquet a décidé d’ouvrir une information judiciaire contre vingt individus, dont deux mineurs, suite aux manifestations violentes, rapporte Le Soleil.

Pour rappel, les manifestants ont été arrêtés par la Sûreté urbaine (SU), ils avaient tout saccagé sur leur passage, pour protester contre la convocation par la Section de recherches (SR) de la Gendarmerie de Colobane de leur leader politique.

Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs, participation à une manifestation insurrectionnelle, incendie volontaire, violences et voies de fait à agents dans l’exercice de leur fonction, entre autres.

Les mis en cause ont fait l’objet d’un retour de parquet tandis que 21 autres ont été libérés, et leur dossier classé sans suite.

Toutefois, Mohamed Ndoye, accusé d’avoir mis le feu à un véhicule du Programme des domaines agricoles et communautaires (PRODAC), pourrait comparaître devant la chambre criminelle.

L’affaire est confiée au Doyen des juges d’instructions. Les personnes retenues risquent d’être inculpés.

Vous pouvez réagir à cet article