MANIFESTATIONS DE PRO-SONKO : 42 JEUNES FACE AU PROCUREUR

news-details
JUSTICE

Les militants du président du parti Pastef – Les Patriotes, Ousmane Sonko, arrêtés lundi dernier, lors des violentes manifestations, sont dans la cave du Tribunal de Dakar. Au nombre de 42, ils ont été déférés ce mercredi, 11 février, au terme de leur garde-à-vue.

La confirmation est faite à Emedia, par l’un de leurs avocats, Me Babacar Ndiaye. "En principe, ils devront faire face au Procureur mais on attend cet après-midi pour voir la suite", nous confie-t-il.

Pour rappel, ils sont poursuivis pour des faits d’association de malfaiteurs, d’incendie volontaire, de troubles à l’ordre public, de manifestation sur la voie publique sans autorisation, de destruction de biens appartenant à autrui.

Au téléphone d’emedia, la robe noire confirme les cas de "maltraitance et torture" proférés par le parti Pastef. "Pas tous", tient-il à préciser. Mais il s’empresse d’ajouter, alertant sur l’état de Mohamed Ndoye, il s’agit du manifestant dont l’image est largement partagée dans les réseaux sociaux, bouteille d’essence à la main, s’avançant vers des véhicules dont celui garé devant le siège du Programme des domaines Agricoles Communautaire (PRODAC).

"Il a subi des sévices corporels. Il m’a montré des égratignures au dos".

Une affaire à suivre.

Vous pouvez réagir à cet article