MANIFESTATIONS EN GUINÉE : 46 SÉNÉGALAIS ARRÊTÉS

news-details
PRÉSENCE SUSPECTE

Les manifestations populaires contre un troisième mandat du président Alpha Condé fait des victimes chez les étrangers vivant en Guinée. La police guinéenne procède à des arrestations tous azimuts de personnes de nationalités étrangères qu’elle accuse de présence suspecte en Guinée.

Des Sénégalais figurent parmi les personnes interpellées par la police entre les mardi 22 et mercredi 23 octobre. D’après un communiqué de la cellule de communication du Gouvernement, repris par L’As, les limiers ont arrêté 141 individus. Parmi eux, 46 Sénégalais, 84 Bissau-Guinéens, 9 Guinéens, 1 Burkinabés, 1 Gambien. Le procureur général de la République Guinéenne a ordonné l’ouverture d’une enquête.

Vous pouvez réagir à cet article