MANIFS À DAKAR : L’ETAU SE DESSERRE AUTOUR DE 19 AUTRES JEUNES

news-details
JUSTICE

19 personnes arrêtées lors des manifestations, à Dakar, hument l’air de la liberté. Joint par emedia, leur avocat, Me Babacar Ndiaye, renseigne qu’ils ont bénéficié d’une liberté provisoire, ce vendredi, 26 mars.

La robe noire annonce, par ailleurs, le transfert d’autres détenus, à Dakar.

Toutefois, d’autres manifestants restent dans les liens de la détention notamment à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Diourbel. Ils seraient au nombre de 22.

Avant ces 19 jeunes, le parti Pastef / Les Patriotes (opposition) a retrouvé deux de ses cadres, l’administrateur du parti, Birame Soulèye Diop et le coordonnateur de Pastef Dakar, Abass Fall, profitant du vent de décrispation qui souffle depuis la mise sous contrôle judiciaire de l’opposant politique Ousmane Sonko.

Ils ont été libérés dans le sillage de Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor Sène.

Vous pouvez réagir à cet article