MANSOUR FAYE ACCUSE LA SDE D’AVOIR TRANSMIS UNE OFFRE MAQUILLÉE

news-details
Contrat d’affermage à SUEZ

Le bras de fer continue entre l’Etat du Sénégal et la Sénégalaise des eaux (SDE). Ce, devant le comité de règlement des différends de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP). Libération informe du dépôt d’un mémorandum. Lequel, précise le journal, est un document « incendiaire » dans lequel le ministère de l’Hydraulique, entre autre arguments, accuse la SDE d’avoir transmis une offre « maquillée » pour prétendre proposer des prix plus bas que SUEZ, l’attributaire provisoire du marché.

Selon les précisions de Libération, la SDE a sollicité de l’ARMP un délai « supplémentaire » de deux (2) semaines pour répondre.
Son contrat ayant expiré depuis le 1er décembre dernier, la SDE va toutefois assurer la gestion du service public de production et de distribution de l’eau potable en zone urbaine et périurbaine au Sénégal pour une durée de six (6) mois encore.

Vous pouvez réagir à cet article