MANSOUR FAYE SE DÉCHARGE DU DOSSIER : 21 880 FCFA PAR JAKARTA MAN

news-details
FONDS COVID 19

Le Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement « a transmis, ce mercredi 28 avril 2021, aux services compétents du Trésor public, le chèque et les ordres de virements relatifs au paiement de l’appui de l’Etat d’un montant de quatre cent cinquante millions (450 000 000) francs CFA à vingt mille cinq cent soixante-quatre (20 564) conducteurs de « Jakarta ».

Dans un communiqué signé ce jeudi 29 avril 2021 par le ministre Mansour Faye, l’on apprend que ce dernier a fini de recevoir à la date du mardi 27 avril 2021, « la totalité des recensements que devaient lui faire parvenir les gouverneurs des douze (12) régions concernées par la distribution de l’appui de l’Etat aux conducteurs de vélomoteurs taxis appelés « Jakarta » , dans le cadre du Fonds Force COVID-19 », et c’est sur la base de ce recensement que les virements ont été effectués.

Chaque conducteur de « Jakarta » va recevoir de la Commission régionale le montant qui lui est dû, suivant le calendrier et les modalités de distribution définis par le gouverneur de région. Selon le calcul fait par Emedia sur la base du communiqué du ministre Mansour Faye, chaque conducteur de moto-jakarta recevra un montant de 21 882 FCFA. Au total, ce sont 20 564 conducteurs qui sont concernés par l’enveloppe dégagée (450 millions F CFA). Sur les 14 régions du Sénégal, seules deux n’ont pas été prises en compte : Dakar et Kédougou.

Les conducteurs de vélomoteurs taxis sont répartis dans douzes régions, plus précisément :

Diourbel : 1 341 conducteurs, soit 29 343 762 F CFA, Fatick : 2 286 conducteurs, soit 50 022 252 F CFA, Kaffrine : 1 241 conducteurs, soit 27 155 562 F CFA, Kaolack : 1 525 conducteurs, soit 33 370 050 F CFA, Kolda : 1 527 conducteurs, soit 33 413 814 F CFA, Louga : 746 conducteurs, soit 16 323 972 F CFA, Matam : 588 conducteurs, soit 12 866 616 F CFA, Saint-Louis : 887 conducteurs, soit 19 409 334 F CFA, Sédhiou : 1 598 conducteurs, soit 34 967 436 F CFA, Tambacounda : 2 801 conducteurs, soit 61 291 482 F CFA, Thiès : 2 771 conducteurs, soit 60 635 022 F CFA, Ziguinchor : 3 253 conducteurs, soit 71 182 146.

Une polémique avait été soulevée lors du Conseil présidentiel pour l’emploi des jeunes quand le Gouverneur de Kaolack, Alioune Badara Mbengue, au nom de tous ses collègues, disait n’avoir pas reçu l’argent destiné aux conducteurs des motos-taxis Jakarta, dans le cadre de l’appui du Fonds Force Covid 19. Chargé de la gestion des fonds pour la résilience contre la pandémie, le ministre Mansour Faye s’était disculpé en indiquant que les fonds étaient disponibles mais que ses services n’avaient pas encore reçu tous les recensements des régions.

Selon les services du ministère dirigé par le beau-frère du président Sall, il manquait encore les données pour les régions de Thiès, Diourbel et Tambacounda.

Autre écueil pour justifier le retard dans la transmission des fonds : les désaccords entre les ayant-droits. "Les Jakartamen ont bel et bien été pris en compte dans l’appui Covid-19, tout comme les AFTU, les taxis, les gares routières, etc, soulignaient les collaborateurs du ministre. Une ligne de 450 millions F CFA leur a été allouée depuis plus de dix mois. Mais les deux associations de Jakartamen ne sont pas tombées d’accord sur l’utilisation de l’appui financier de l’État. Certains avaient proposé d’en faire un fonds de garantie pour le projet de tricycles, d’autres voulaient le partage du montant."

Cette dernière option a finalement été retenue.

Vous pouvez réagir à cet article