MARCHE DES POPULATIONS LOCALES POUR L’ACHÈVEMENT DE LA ROUTE DES NIAYES

news-details
MALIKA-THIAROYE-YEUMEBEUL

Grogne dans la banlieue de Dakar. Des habitants de Malika, Yeumbeul et Thiaroye étaient dans la rue ce matin. Regroupés en collectif, des jeunes des Niayes et le mouvement Malika d’abord, ils réclament l’achèvement des travaux de la route des Niayes, ainsi que l’indemnisation des déguerpis. Lors de cette marche, les jeunes ont pointé du doigt les autorités territoriales sur leur silence dans cette affaire. Ils menacent de passer à la vitesse supérieure, s’ils n’obtiennent pas gain de cause.

Ils ont déroulé l’acte 1, ce samedi. A l’occasion, les manifestants ont exprimé leur ras-le-bol. Car, ont-ils dénoncé, depuis cinq ans, ils cohabitent avec la poussière, entre autres désagréments. Leur porte-parole, Pape Malick Fall, fulmine contre ce qu’il assimile à une "injustice" et un "manque de considération".

D’après le site de la présidence de la République, consulté par Emedia.sn, Macky Sall avait procédé, le jeudi 21 juillet 2016, au lancement des travaux d’élargissement et d’aménagement de la route des Niayes, du rond-point Liberté 6 à la station Shell de Keur Massar.

"Les objectifs de ce projet visent à désengorger cet axe pour améliorer les conditions de trafic et de sécurité des zones traversées, réduire les coûts d’exploitation des véhicules, promouvoir un développement économique et social plus viable, réduire la pauvreté et favoriser le bien-être des populations. 22 000 emplois sont créés dans le cadre de ce projet", lit-on.

Vous pouvez réagir à cet article