MARIÈME SODA NDIAYE S’INQUIÈTE DU SORT DE 500 IMPACTÉS AGRICOLES

news-details
PORT MINÉRALIER ET VRAQUIER DE SENDOU

Après le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, la benjamine de l’Assemblée nationale, Marième Soda Ndiaye, interpelle le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo. A travers une question écrite adressée au ministre susmentionné, cette dernière annonce avoir saisi le président de l’hémicycle, Moustapha Niasse, concernant l’indemnisation des populations officiellement recensées au nombre de plus de 500 impactés agricoles du Port Minéralier et Vraquier de Bargny-Sendou.

"Monsieur le Ministre des Finances et du Budget, dans le cadre de la construction du Port minéralier et vraquier de Bargny- Sendou, des populations officiellement recensées au nombre de plus de 500 impactés agricoles sont en attente d’une indemnisation, pour cause d’utilité publique depuis bientôt trois années", a-t-elle écrit pour s’en désoler. Poursuivant, la députée ajoute : "cette attente dure encore, en dépit de plusieurs instructions du chef de l’État demandant, au gouvernement, de diligenter ce dossier. Certes, les autorités administratives ont montré de la bonne volonté en vue d’un règlement définitif de cette situation. Toutefois, les assurances données aux populations tardent à se matérialiser. En effet, le paiement, récemment annoncé pour le mois de mai dernier des compensations dédiées aux impactés, n’est toujours pas effectif."

Or, embraie-t-elle : "nous constatons, pendant ce temps, que sur les lieux, les travaux de construction du Port avancent et pourraient aboutir à un démarrage effectif des activités de cette infrastructure portuaire en 2022. Dans l’optique de mettre fin à cette longue attente de la part des populations de Bargny-Sendou et en vue de contenir les frustrations qui se perçoivent de plus en plus eu égard au manque d’informations sur cette situation, nous vous saurions gré, en votre qualité de Ministre des Finances et du Budget, de bien vouloir nous dire quand est-ce-que le paiement des indemnisations sera réalisé. A défaut, nous vous serions reconnaissante, Monsieur le Ministre, de bien vouloir tenir informée la représentation nationale des facteurs de blocage tendant à retarder le paiement desdites indemnités".

En avril dernier, la parlementaire se faisait l’écho "de la vive préoccupation" des populations de l’intérieur du pays qui s’offusquaient du manque de gynécologues, dermatologues, psychologues et ophtalmologues au niveau de certains hôpitaux régionaux.

Marième Soda Ndiaye a pris le siège d’AÏssata Tall Sall, en décembre 2019. Élue sur la liste de son mouvement politique, ’’Osez l’Avenir’’, la maire de Podor avait démissionné de son mandat de député après sa nomination comme ’’Envoyée spéciale’’ du chef de l’État. Depuis novembre 2020, Aïssata Tall Sall est ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

Vous pouvez réagir à cet article