MATAR BA : « NOTRE OBJECTIF EST DE GAGNER LA COUPE D’AFRIQUE »

news-details
JURY DU DIMANCHE

La Coupe d’Afrique des Nations (Can) va démarrer dans quelques jours en Egypte. En prélude en cette compétition internationale, le Jury du dimanche reçoit le ministre des Sports, Matar Ba. Ce dernier est revenu sur les objectifs fixés par le Sénégal pour briller dans la compétition. « Nous abordons cette compétition avec une grande sérénité », a d’emblée rassuré le ministre des Sports. Pour Matar Ba, l’objectif du Sénégal n’est plus fixé en termes de qualification à la Can. « Notre objectif, c’est de gagner la coupe d’Afrique. Nous avons tout ce qu’il faut pour y arriver. On a une bonne équipe, une fédération aguerrie et un Etat qui met les moyens. La Can 2019 doit être la bonne pour nous », a fait savoir le maire de la ville de Fatick estimant qu’il a une ambition légitime et, c’est l’objectif de l’ensemble de la Nation sénégalaise. D’après le ministre, le Sénégal n’est certes pas le favori de la compétition, mais il est craint. « Tout le monde nous attend. Il faut être engagé. Il faut que les joueurs soient décisifs. Il faut qu’ils soient déterminés et acceptent de mourir sur le terrain pour remporter le trophée continental », harangue le ministre des Sports.

« Aliou Cissé est le meilleur entraineur »

Le ministre a, par la même occasion, apporté son soutien à l’entraineur des lions de la Téranga. Selon lui, la posture de l’Etat du Sénégal, ce n’est pas de dire à Aliou Sall qu’il sera remercié s’il ne remporte pas la Can. « Le poste de sélectionneur est un poste de pression mais, la pression n’est pas négative. Elle est positive, elle est partagée. Quand on prend des responsabilités, il faut les assumer puisque ce n’est pas donné à tout le monde d’être entraineur. Etre sélectionneur a certes des bonbons mais, il y a aussi du piment. Donc, il faut assumer », indique le ministre. Qui, dans le même sillage, renseigne qu’on ne peut pas remettre en cause les compétences d’Aliou Cissé qui, si on fait la somme de ses matchs, totalise plus de victoires que de défaites. « On ne peut pas dire qu’Aliou Cissé n’est pas à la hauteur. Jusqu’à preuve du contraire, je pense qu’il est le meilleur entraineur. Si aujourd’hui, l’équipe nationale du Sénégal occupe la 22e place au nouveau classement de la Fifa, il en a joué un rôle », explique le ministre. Qui demande aux sénégalais à avoir une dose patriotique pour, dit-il, la bonne construction de l’équipe nationale du Sénégal.

« J’aimerais voir Sadio Mané marquer plus »

L’attaquant Sénégalais, Sadio Mané qui a remporté récemment la Ligue des champions avec son club Liverpool est très attendu aux joutes du Caire. Le ministre est optimiste. Il est persuadé que l’enfant de Bambali fera parler de lui lors cette compétition. « Je reste optimiste. Sadio Mané est un jeune qui pense à son pays, la Can. C’est un jeune qui est lourdement chargé pour gagner la Can », a souligné Matar Ba. A ceux qui pensent que Sadio Mané manque de caractère et ne prend pas ses responsabilités, le ministre de rétorquer : « Sadio Mané est un jeune qui fait son chemin. Il est en train de prendre ses responsabilités. Toutefois j’aimerais voir Sadio Mané marquer beaucoup plus de buts pour cette Can. Mais pour arriver, il faut un jeu collectif. ». Selon le ministre, dans le domaine du football, la première chose c’est de savoir perdre dans la dignité mais, prévient-il : « il ne faut pas accepter de perdre n’importe comment ».

Par ailleurs, le ministre a été interpellé sur la divergence qui existe entre le « 12e Gaindé » et les supporters de « Allez Casa ». Matar Ba a appelé les deux camps à l’union de leurs forces pour pousser l’équipe nationale à atteindre le sommet dans cette compétition. Ainsi, selon lui, on n’a pas besoin de désunion encore moins de querelles. « Le 12 Gaindé et Allez Casa sont tous des supporters de l’équipe nationale du Sénégal. Il ne faut pas qu’on mette une ligne rouge entre les deux structures. Il ne doit pas y avoir entre eux de concurrence malsaine jusqu’à créer la tension », a raisonné le ministre des Sports. Qui annonce qu’il va convoquer les deux groupes afin de les convaincre à accorder leur violon au profit de l’équipe nationale du Sénégal. « Il faut qu’ils soient ensemble pour bénéficier du soutien de l’Etat. On ne les amènera pas en Egypte pour qu’ils se battent là-bas », avertit le ministre.

Vous pouvez réagir à cet article