MATI DIOP PLAIDE POUR L’AUGMENTATION DU FONDS DE SOUTIEN DU CINÉMA

news-details
JURY DU DIMANCHE

Grand prix du jury de la 72e édition du festival de Cannes, le film Atlantique a été largement salué par la critique. Sa réalisatrice, la franco-sénégalaise Mati Diop, invitée du Jury du dimanche, ce 4 août, s’en réjouit.

Ce succès, Mati Diop le doit à des soutiens comme celui du chef de l’Etat à travers le fonds de promotion de l’industrie cinématographique. « On aurait pas pu faire ce film sans ce fonds. C’est un soutien très important à la fois techniquement et symboliquement », fait-elle savoir. Toutefois, la cinéaste comme un bon nombre de ses confrères souhaitent une nette augmentation de ce fonds de l’Etat qui est aujourd’hui estimé à deux (02) milliards de F CFA. « L’existence de ce fond est quelque chose à saluer. Mais, il pourrait y avoir plus d’argent. C’est ce que plusieurs cinéastes qui ont été décorés à mes côtés, au Palais présidentiel, ont demandé au président de la République », plaide Mati Diop qui pense que les autorités peuvent « faire mieux » pour accompagner la production cinématographique au Sénégal.

Même si actuellement, elle se concentre sur la promotion d’Atlantique qui semble intéressé le public, surtout au Sénégal, Mati Diop se projette dans le futur. « Je commence à réfléchir à des choses comme la géographie, aux histoires, aux acteurs.. », révèle la lauréate au festival de Cannes.

Vous pouvez réagir à cet article