MATLABOUL FAWZEINI (TOUBA) : TROIS MÉDECINS CONFINÉS CHEZ EUX

news-details
CORONAVIROUS

Seuls trois des quarante-trois médecins de l’hôpital Matlabul Fawzeini de Touba sont confinés chez eux, a précisé mardi le directeur de cet hôpital, docteur Makhtar Lô, selon qui seuls deux services sont impactés par la situation liée au Covid-19.

‘’En réalité, les médecins concernés ne sont que trois sur un effectif de quarante-trois dans l’hôpital et ont un état de santé stable. Ils ne sont pas malades (...)’’, a-t-il confié à l’APS.

Ces médecins "sont en surveillance pour un délai de 14 jours’’, parce qu’ils ont été en contact avec une personne testée positive, a-t-il expliqué. En raison de cette situation, l’hôpital ne peut pas leur demander de "venir encore travailler’’ avant la fin de cette période.

Il a déclaré que seuls le laboratoire et la médecine générale sont impactés par la situation liée au Covid-19. Mais, ils continuent toujours de fonctionner, a-t-il assuré.

‘’Deux services sont impactés. Pour le premier, il y a une vingtaine de personnes qui sont actuellement en confinement, et pour l’autre, c’est une quinzaine de personnes qui sont en confinement. [...]’’, a-t-il détaillé.

Au total, l’hôpital a enregistré quatre cas positifs de coronavirus sur un effectif de 420 agents, dont 43 médecins et 23 spécialistes. ‘’Il y a un seul médecin qui est déclaré positif et c’est le premier cas communautaire. Les autres se sont des paramédicaux’’, a ajouté le directeur général de l’établissement sanitaire.

Il a rappelé que des agents, qui ont été en contact avec quatre patients, sont en confinement chez eux et sont suivis au quotidien. Pour les contacts du dernier cas diagnostiqué à Touba, les tests effectués lundi montrent qu’ils ne sont pas porteurs du virus.

Les responsables de l’hôpital assurent avoir pris toutes les dispositions pour faire fonctionner le service de médecine générale et le laboratoire, parce que Matlabul Fawzeini est le plus grand hôpital de référence de la région.

‘’Nous avons un volume d’activités qui est extrêmement important, qui fait que la population a besoin de l’hôpital pour régler ses problèmes de santé’’, a souligné Dr Makhtar Lo.

Il a assuré que l’hôpital de Touba se bat, malgré le contexte et les problèmes auxquels il est confronté tous les jours, pour continuer à assurer le service public.

‘’C’est vrai que le Covid-19 peut perturber un peu le fonctionnement, mais elle ne l’arrête pas. Parce que quand vous allez dans les services de la maternité, des urgences, de la pédiatrie, du bloc opératoire, de la chirurgie, la radiologie, les choses fonctionnent normalement’’, a-t-il dit.

Il relève que depuis le début de l’épidémie, il y a eu un renforcement des équipements des différents services qui luttent contre la propagation du virus.

Selon lui, devant l’entrée de chaque service est placé un agent doté d’un thermo-flash, pour filtrer les entrées. Et un dispostif a été mis en place pour l’isolement de tous les cas suspects qui sont ensuite testés.

Si le test est positif, le malade est envoyé au centre de traitement de Darou Marnane. Dans le cas contraire, la personne est confinée à la maison pendant 14 jours pour "suivre l’évolution de son état’’.

Vous pouvez réagir à cet article