ME ABDOULAYE TINE, AVOCAT DE FEU ALCALY CISSÉ : « IL ÉTAIT LIBÉRABLE DEPUIS LE 25 OCTOBRE »

news-details
DÉCÈS EN PRISON DE L’ANCIEN DÉPUTÉ

« Depuis le 25 octobre dernier, Alcaly Cissé était libérable parce qu’ayant fini de purger sa peine ». La précision est faite par son avocat, Me Abdoulaye Tine. Le conseil, interrogé par Radio Sénégal, déplore les « spécificités du système carcéral saoudien ». Lesquelles obligeaient le détenu à payer d’abord les dommages et intérêts fixés à la partie civile avant d’humer l’air de la liberté.

La famille du défunt a été informée du décès par les autorités consulaires en Arabie saoudite. « (Alcaly Cissé) ne s’est malheureusement pas réveillé de son sommeil », confie la robe noire, rappelant qu’il souffrait d’une pathologie lourde, un cancer de la prostate.

Sa famille, de concert avec les autorités diplomatiques, est en train de s’organiser pour le rapatriement « au plus vite » de la dépouille à Dakar.

Détenu depuis 2012 en Arabie Souadite, Alacaly Cissé a été condamné à 6 ans de prison ferme et à payer une amende fixée à 1,5 milliard F CFA.

« S’il ne paie pas la totalité de la somme due, il ne rentrera pas au Sénégal », alertait Me Assane Dioma Ndiaye, un autre de ses avocats par ailleurs président de la Ligue sénégalaise des droits de l’homme (LSDH), depuis mars 2018, demandant à l’Etat du Sénégal « de l’assister ».

Vous pouvez réagir à cet article