ME DJIBRIL WAR : « CES GROS BRAS SONT DES MILITANTS DE L’APR »

news-details
INVITÉ TOC TOC SÉNÉGAL

Me Djibril War réfute l’idée de la présence des nervis dans le cortège du président de la République, en tournée économique au nord du Sénégal. Invité à la matinale d’Itv, « Toc Toc Sénégal », le directeur de l’école du parti de l’Alliance pour la République (Apr), explique que ceux qui étaient avec le Président, pour renforcer sa sécurité, sont des membres de leur parti. Le directeur de l’école du parti Apr révèle que ces ’’gros bras’’ font partie des ’’Marrons du feu’’, une structure de l’Apr, créée depuis la naissance de leur formation politique pour assurer la sécurité des responsables du parti. « À priori, la présence de ces hommes ne devait pas se justifier. Dans un contexte où les Sénégalais sont censés connaître ce que c’est une République », a-t-il déclaré.

Me War d’invoquer les évènements du mois mars dernier relatif aux soulèvements des sympathisants de l’opposant, Ousmane Sonko. Ce dernier devait répondre à une convocation de la gendarmerie suite à une plainte d’une jeune masseuse, du nom d’Adji Sarr, qui l’a accusé de viols et de menaces de mort. « Ces évènements nous ont bien donné raison, cette fois, à prendre des dispositions nécessaires », a-t-il déclaré.

À l’en croire, certains de ces membres des ’’Marrons du feu’’ sont d’anciens démissionnaires du corps d’élite de la gendarmerie, le GIGN (Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale), pour suivre le président de la République dans son combat politique. C’était au début de la création de l’Apr.

Par ailleurs, l’ancien président de la Commission des Lois à l’Assemblée nationale accuse frontalement Ousmane Sonko d’être responsable des saccages de postes de police, gendarmeries ainsi que le pillage de certains magasins occasionnés lors de ces émeutes de mars.

Vous pouvez réagir à cet article