ME MALICK SALL : « LE DÉCRET DE DÉSIGNATION DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE ADOPTÉ »

news-details
AG UMS

La réforme du Conseil supérieur de la magistrature est une vieille doléance des acteurs de la justice. Des propositions ont été faites dans ce sens. Le ministre de la Justice, Me Malick Sall, en présidant l’Assemblée général de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), ce samedi 3 août à Saly, a donné des assurances allant dans le sens d’une réforme très prochaine de cette instance. Selon lui, les propositions faites pour réformer cette instance suprême de la magistrature sont en cours. Elles ont été enrôlées dans le circuit d’adoption du Conseil des ministres. « Le décret relatif aux modalités de désignations du Conseil supérieur de la magistrature a d’ailleurs été adopté en Conseil des ministres du 25 juillet 2019 », a-t-il informé.

Concernant l’évaluation de l’activité professionnelle des magistrats qui a aussi fait l’objet de réflexions de la part des chefs de cours et de juridiction, le ministre de la Justice rassure. Le dossier est en cours. « Le décret d’application sur l’évaluation de l’activité professionnel des magistrats est toujours en cours d’élaboration pour les besoin d’une large concertation avant sa validation », a-t-il déclaré devant les magistrats.

Vous pouvez réagir à cet article