image

ME MBAYE SÈNE PROMET DE SAISIR LE BATONNIER

image

Initialement prévu ce lundi 30 mai 2022, le procès en appel de l’affaire Imam Ndao a été renvoyé jusqu’au 27 juin prochain. La raison ? Un des avocats de la défense n’était présent au moment de l’ouverture de l’audience. Et en matière criminelle, la présence de l’avocat est obligatoire. Prenant la parole à cette occasion, le juge a soutenu « pour des affaires criminelles on ne peut pas avancer si les avocats ne sont pas là ». « C’est inadmissible qu’un avocat soit commis d’office et qu’à heure de l’audience qu’il ne soit pas là. Il faut veiller à ça. Tous les avocats qui ne travaillent pas ne doivent pas recevoir leurs honoraires. D’ailleurs, je vais en parler au bâtonnier pour que le problème soit posé au conseil de l’ordre et qu’une solution définitive soit trouvée », a dit pour sa part Me Mbaye Sène, avocat de la défense.

Cheikh Moussa SARR

30 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article