ME MOUSSA BOCAR THIAM NOMMÉ AGENT JUDICIAIRE DE L’ÉTAT

news-details
CONSEIL DES MINISTRES

Me Moussa Bocar Thiam, avocat, est nommé Agent Judiciaire de l’Etat (AJE), en Conseil des ministres tenu ce mercredi, 4 novembre, au palais de la République. Il remplace au poste Antoine Félix Abdoulaye Diome, l’ex-AJE, qui, à la surprise générale, a été nommé ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, dans le nouveau gouvernement du Sénégal.

D’ailleurs, la nomination du magistrat de formation ne plait pas à certains notamment le camp de Khalifa Sall, qui réclame déjà sa tête, arguant qu’il a été ainsi récompensé après avoir accompli "le sale boulot."

S’agissant de son successeur à l’AJE, rappeler qu’il est l’actuel maire de Ourossogui, ville du Nord-est du Sénégal située à sept kilomètres de Matam, et ancien porte-parole du Parti socialiste (PS). Formation politique dont il s’est retiré avant le rejoindre l’Alliance pour la République (APR, parti au pouvoir).

L’Agence Judiciaire de l’État (AJE) est compétente pour le règlement de toutes les affaires contentieuses où l’Etat est partie dans les instances judiciaires ou arbitrales nationales et internationales.

A ce titre, elle est chargée de la saisine des parquets compétents pour les infractions commises au préjudice de l’État notamment en matière de détournement de deniers publics, vol et escroquerie ; de l’exercice des poursuites, pour le recouvrement des créances de l’État, étrangères aux impôts et aux domaines. Dans ce cas, elle peut émettre des titres de perception ayant force exécutoire. Et du suivi du déroulement des procès, de l’orientation de la défense et de la décision de l’opportunité de l’exercice de voies de recours.

Vous pouvez réagir à cet article