ME PAPA SAMBA SO CORRIGE ME DIOR DIAGNE : « JE N’AI JAMAIS RÉDIGÉ LA PLAINTE DE ADJI SARR »

news-details
AFFAIRE SONKO

L’avocat Mamadou Papa Samba So contre-attaque, accusant Me Dior Diagne de faux. Il s’agit de la plainte sur les accusations de viols répétés et menaces de mort de la jeune masseuse contre le député et leader du parti Pastef / Les Patriotes, qui met le désordre au sein du barreau. "Je n’ai jamais rédigé la plainte de Adji Sarr. Je n’ai pas rencontré Adji Sarr à cette occasion", dément Me So, qui se plaint de l’attitude de sa consoeur auprès du Bâtonnier.

D’abord, dans sa lettre adressée au Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Sénégal, Me Papa Leyti Ndiaye, le concerné précise déjà qu’il était hors de Dakar : "le 02 février 2021 (jour des faits) et le 03 février (date du dépôt de la plainte), j’étais à Ziguinchor et que ce faisant je ne pouvais recevoir la dame Adji Sarr. Il est facile de vérifier que le 1er février, j’ai plaidé au référé du Tribunal de Grande Instance de Ziguinchor, le 02 février quatre dossiers au flagrant délit du TGI de Ziguinchor, et 06 autres 2021, le 03 février au TGI de Ziguinchor", justifie la robe noire.

"Je ne comprends pas la démarche de Me Dior Diagne et le but recherché"

Il conclut : "comment dans ces circonstances, j’aurai pu rédiger la plainte et recevoir par la même occasion la dame Adji Sarr à Dakar."

Ensuite, Me So soutient toutefois qu’il a reçu la plaignante quinze jours auparavant dans son bureau et lui a donné des conseils. Mais insiste-t-il : "le jour des faits, je ne lui ai pas parlé et je ne l’ai pas mise en rapport avec un médecin."

Or, déplore-t-il, Me Dior Diagne a soutenu "qu’il (parlant de moi) n’a pas jugé bon de communiquer sur la question car dès les premières heures de la plainte, aussi bien Ousmane Sonko que ses avocats savaient parfaitement qu’il était l’auteur de la plainte contre lui. Qu’il (toujours moi) vous a déclaré, sur votre interpellation, qu’Ousmane Sonko et ses avocats ont volontairement choisi de ne pas dire à l’opinion que lui, Me Papa Samba So, est bel et bien l’auteur de la plainte."

Entre autres raisons, Me Dior Diagne aurait précisé "qu’Ousmane Sonko ne voulait, en aucune façon que cette affaire reste une affaire privée et personnelle entre lui et Adji Sarr.

Me So contre-attaque ainsi après la plainte contre son collègue Me Bamba Cissé et lui.

Concernant Me So, Me Dior Diagne lui reproche d’avoir violé les règles du barreau notamment l’article 22 du règlement d’exécution sur la déontologie des avocats en ayant un comportement aux antipodes de la loyauté et de la confraternité, principes essentiels de la profession d’avocat. Plus grave, dénonce-t-elle, ces manquements ont mis en péril la vie d’un confrère (elle) et de sa famille.

Vous pouvez réagir à cet article