MEETING D’OUVERTURE : SONKO APPELLE À UNE VRAIE RUPTURE

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Ousmane Sonko, candidat à la présidentielle, a fait son baptême de feu ce dimanche. Il a été accueilli par une foule en liesse au boulevard général De Gaulle, lors de l’ouverture de la campagne électorale. Contrairement à beaucoup de leaders, le président de Pastef a débuté sa campagne en sillonnant les rues de Dakar (Liberté 6, Yoff, Ngor, Almadie, Ouakam, UCAD, Avenue Bourguiba, Niarry Tally, Point E, Fass). Son objectif : une rupture totale.

Il appelle les sénégalais à une forte mobilisation pour combattre le système mis en place depuis l’indépendance. « Nous sommes le seul parti à prôner la rupture. Sur ce, nous tendons la main à tous les patriotes, à tous les sénégalais de venir accompagner la coalition « Sonko président ». Le combat n’est pas un combat de parti politique mais un combat de patriotisme. Nous sommes les seuls à oser la rupture. Je sais que les sénégalais en ont marre du système, qui a pris le peuple en otage depuis 59 ans », fulmine l’ancien inspecteur des impôts et des domaines. Qui semble être satisfait de la mobilisation de ses militants. « Nous n’avons pas besoin beaucoup d’argent pour mobiliser. Partout où on est passé, les populations sont sorties massivement pour nous encourager. J’appelle chacun d’entre nous à sentir le poids de la responsabilité pour sortir le Sénégal dans ce gouffre ».

Sonko n’a pas raté l’occasion pour tacler les politiques qui sont là depuis 59 ans. « Faire des promesses, est la chose la plus facile dans la politique. Et je pense que les Sénégalais ont maintenant compris le jeu des politiciens qui ne respectent pas leurs promesses. »

Vous pouvez réagir à cet article