MEETING DE CLÔTURE - MACKY SALL : "QUI TENTE DE PERTURBER LE VOTE AURA AFFAIRE A LA LOI"

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Le candidat de la coalition Benno Bokk Yakkar a clôturé, ce vendredi, sa campagne électorale avec un grand meeting qui s’est tenu au stade Léopold Sédar Senghor. Les militants, vêtus aux couleurs de l’Alliance pour la république (Apr), sont venus massivement assister à ce dernier rassemblement avant le jour du scrutin. Même si la mobilisation a été grande, force est de constater que le stade n’était plein. Il y avait des places vides sur les tribunes. L’ambiance était bien assurée par le roi du mbalax, Youssou Ndour et son groupe. A son arrivée au stade, le président Sall, candidat à sa propre succession, du haut de son véhicule, a fait le tour du stade pour communier avec le public avant de rejoindre la tribune officielle installée, pour l’occasion, sur la pelouse.

Prenant la parole, malgré la voix cassée, Macky Sall déclare que le combat est terminé et qu’il a déjà remporté l’élection présidentielle. Ce, jure-t-il, d’autant plus qu’il n’y a même pas photo entre lui et ses concurrents. « Nous ne boxons pas dans la même catégorie. On va les laminer le jour J », clame-t-il, adoubé par la foule.

Sûr, dit-il, de remporter la course présidentielle, il a, ensuite, fait un clin d’oeil aux femmes puis aux jeunes, avant de leur lancer le défi de remporter l’élection avant midi. A l’endroit de ses adversaires, il a également adressé quelques piques. « Contrairement aux autres candidats, nous avons un bilan et une vision. Je sais répondre à leurs critiques mais, je ne le ferai pas. Le temps utile de l’action est du réel. Nous n’avons pas le temps de la virtualité. Le Sénégal est ma passion parce que j’ai le Sénégal au cœur ».

« Celui qui tentera de perturber le vote aura affaire avec la loi »

Le président sortant a également fait des promesses électorales. Il s’engage, s’il est élu, de créer, chaque année, 200 000 emplois. Il compte également faire la ville de Dakar une ville propre. Mieux, il fait savoir que la formation des jeunes sera assurée afin qu’ils puissent trouver facilement du travail. De même, Macky Sall a annoncé le renforcement des acquis du plan Sénégal émergent et la gratuité de la dialyse et des soins pour les enfants. Mais, pour que tout cela soit possible, il a demandé à ses électeurs d’accomplir très tôt leur devoir citoyen. « Le 24 février prochain, soyez les premiers dans les bureaux de vote. Allez voter, il ne se passera rien dans le pays. La sécurité sera de mise pour que le vote se déroule dans le calme. Celui qui tentera de le perturber aura affaire avec la loi », a martelé le président sortant. Cependant, avant même que Macky Sall ne termine son discours, le public avait commencé à quitter le stade.

Vous pouvez réagir à cet article