MESSI RESTE AU BARÇA ET FUSILLE SON PRÉSIDENT : "C’EST UN DÉSASTRE"

news-details
FOOTBALL ESPAGNOL

Messi reste, contre son gré. Après avoir annoncé à son club, le FC Barcelone, sa volonté de changer d’air après une énième humiliation de suite en Ligue des Champions face au Fc Bayern (défaite 8-2), le numéro 10 légendaire du club catalan a finalement changé de fusil d’épaule. Mais, en annonçant sa décision de rester, Lionel Messi a tout simplement attaqué frontalement le président du Fc Barcelone, José Bartomeu, qui n’aurait pas tenu parole.

« Je n’étais pas content et je voulais partir. Je n’ai pas été autorisé de quelque manière que ce soit et je vais continuer avec le club afin de ne pas entrer dans un litige juridique. La direction du club dirigée par Bartomeu est un désastre. Je n’irais jamais en procès contre le club de ma vie, c’est pourquoi je vais rester. Le président m’a dit qu’à la fin de la saison il me laissait choisir entre rester ou partir. Au final, il n’a pas tenu sa parole. Je l’ai dis toute l’année au Président (qu’il voulait partir). J’ai pensé que c’était le moment pour le club de ramener des joueurs plus jeunes. J’ai pensé que mon temps à Barcelone était terminé. »

« Quand j’ai fait part de mon souhait de partir à ma femme et à mes enfants, c’était un drame. Toute la famille s’est mise à pleurer, mes enfants ne voulaient pas quitter Barcelone, ni changer d’école. J’ai toujours dis que je voulais un projet gagnant et gagner des titres. La vérité est que cela faut un moment qu’il n’y a aucun projet, rien. »

À la question de savoir pourquoi il a attendu aussi longtemps pour parler, Messi a avoué que le choc de la défaite contre le Fc Bayern l’a poussé à bout. « Parce que la défaite à Lisbonne fut très difficile. On savait que ça allait être un adversaire redoutable mais on ne s’attendait pas à une telle situation. Ça a donné une très mauvaise image du club. J’ai voulu attendre que ça passe pour ensuite pouvoir en parler. »

Vous pouvez réagir à cet article