MESURE DE SÉCURITÉ : SOKHNA AÏDA DIALLO QUITTE TOUBA

news-details
APRÈS LA SORTIE DU KHALIFE

Sokhna Aïda Diallo a quitté Touba. Selon des informations recueillies par Emedia.sn, il s’agit d’une mesure de sécurité pour parer à toute éventualité suite à la virulente sortie hier, du Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké.

Suite à la déclaration du Khalife général, tenue hier mardi, 22 octobre, l’entourage de la veuve de Cheikh Bétio Thioune craignait qu’elle ne soit prise à partie par des taillés. Certaines rumeurs selon lesquelles un groupe de jeunes étaient prêts à attaquer sa maison commençaient à circuler depuis la nuit d’hier, quelques instants après la déclaration de Serigne Mountakha Mbacké, signale-t-on. C’est ainsi que, dans la foulée, la Gendarmerie a mis en place un dispositif sécuritaire devant la demeure de Sokhna Aida Diallo, sise à Ngabou.

Deux pick-up y sont stationnés, nous confie d’ailleurs une source. Pour des raisons sécuritaires, le lieu de destination de la dame est tenu secret. Toujours est-il qu’elle a quitté la cité religieuse ce mercredi, 23 octobre 2019. « C’est sans doute pour éviter du syndrome du stade de Mbacké », indique notre source. Pour rappel, le stade municipal de Mbacké a été attaqué en septembre dernier. L’auteur, Ibrahima Diop, revendiquant fièrement l’acte, avait brandi la suggestion du Khalife relative à la délocalisation du stade.

« Je suis un fervent talibé mouride qui applique à la lettre les recommandations du Khalife général, lançait-il, à qui voulait l’entendre, dans un audio WhatsApp. Le Khalife a demandé qu’on délocalise le stade de Mbacké. Nous les vrais talibés avons mis à exécution sa requête dans la nuit du dimanche. Que les gens n’aillent pas chercher loin les auteurs de ces actes. Je prends tout Mbacké à témoin, je fais partie de ceux qui ont détruit le mur. Je ne prends pas la fuite. La police peut venir m’envoyer en prison, j’assume mes responsabilités », avait déclaré Ibrahima Diop, avant d’être arrêté et présenté au Procureur de la République du tribunal départemental de Mbacké.

Vous pouvez réagir à cet article