MESURES FISCALES : 47 MILLIARDS POUR JUGULER LA FLAMBÉE DES PRIX

news-details
ÉCONOMIE

L’État renonce à 47 milliards F CFA de recettes. L’annonce a été faite hier jeudi, 2 septembre, par le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo. Cette mesure est prise pour juguler la flambée des prix, a expliqué l’argentier de l’État, en conférence de presse, avec sa collègue en charge du Commerce et des Petites et moyennes entreprises, Aminata Assome Diatta.

"Il n’y aura pas d’impact significatif sur les finances publiques", a tenu à rassurer le ministre. Il a soutenu qu’il faudra jouer sur deux paliers : booster les entrées pour atténuer la baisse et ajuster dans le cadre du budget de l’État. Ainsi, "nous pouvons nous appuyer sur les chapitres appelés réserves d’exécution et de précaution à chaque fois qu’il faut prendre une décision urgente... Avant de prendre une décision, le chef de l’État, (Macky Sall), réfléchit sur les mesures appropriées. (Autrement dit) on va sortir les dépenses prioritaires pour aller vers celles urgentes."

Les efforts budgétaires et fiscaux de l’État seront accompagnés par une surveillance accrue du marché, a promis la ministre du Commerce.

"Des dispositions seront prises, avec l’acquisition de véhicules, pour permettre à nos agents d’être plus présents sur le terrain. Les vérifications sur les prix au détail seront multipliées. Nous allons faire en sorte que les commerçants sentent davantage la présence du ministère du Commerce", a-t-elle averti. Avant d’annoncer qu’afin de protéger les consommateurs, le Comité de veille sur le prix sera réactivé, dans les prochains jours.

Vous pouvez réagir à cet article