MEURTRE DE IBRAHIMA DIOP : COMPARUTION DES 2 MEMBRES DU PUR

news-details
PROCÈS À TAMBACOUNDA

La chambre criminelle de Tambacounda à ouvert sa session sur les violences électorales commises par des membres de la garde rapprochée du Pur. Accusés d’avoir tué, Ibrahima Diop, tailleur, 2 d’entre eux comparaissent à la barre pour meurtre. Il s’agit de Moustapha Ndiaye, suspect N⁰1 et de Ousmane Sidibe.

À la barre comme à l’enquête préliminaire, ils continuent de nier les accusations portées contre eux. « Nous reconnaissons la détention d’armes blanches sans autorisation », ont-ils admis. Mais, réfutent le délit de meurtre même si le second accusé a chargé son co-détenu.

Moustapha est celui qui a poignardé, Ibrahima Diop, lâche, Sidibé. « Combien de coups aura-t-il asséné à la victime », lui demande la cour. « Ça, je ne saurais le dire », répond Ousmane Sidibé. Qui explique qu’il attendait de son co-détenu qu’il se livre lui-même. « Moustapha Ndiaye est celui qui a poignardé la victime », persiste Sidibé.

De violents affrontements entre militants du PUR et ceux de Benno Bokk Yaakaar à Tambacounda, ont causé la mort de deux jeunes. Après avoir entendu la vingtaine de membres du PUR qui ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire, le Procureur de Tamba, Demba Traoré, avait décidé d’inculper trois (3) d’entre eux pour meurtre, avant de transférer leurs dossiers à un Juge d’instruction, et onze (11) autres pour coups et blessures volontaires et détention illégale d’armes.

Vous pouvez réagir à cet article