MEURTRE DE NDIOBA SECK : LA MÈRE DE LA VICTIME RACONTE LES DERNIERS INSTANTS DE SA FILLE

news-details
PIKINE

Nous en savons un peu plus sur la mort de Ndioba Seck, la jeune fille tuée, dans la nuit du dimanche au lundi, à Thiaroye-sur-mer. Cette dernière, célibataire et mère d’un enfant, était technicienne de surface. Sa mère, bouleversée par la surprenante et triste nouvelle, revient sur les derniers moments de sa fille, arrachée à la fleur de l’âge.

« Je suis un peu alitée ces derniers jours et Ndioba était toujours à mon chevet. Elle travaille comme ménagère et rentre tous les jours à 14h. Elle n’a aucune fréquentation douteuse », a d’emblée précisé la vieille dame qui, malgré la douleur, tente d’expliquer les faits.

« Le jour des faits, c’est à dire le dimanche 26 janvier 2020, elle était dans ma chambre pour s’enquérir de ma situation sanitaire. Tout d’un coup, son téléphone a sonné. Je ne sais pas celui ou celle qui était au bout du fil mais, après une brève discussion avec son interlocuteur, elle est sortie tout en me rassurant qu’elle ne va pas tarder à rentrer. Je ne connais pas l’heure exacte mais, j’avais déjà accompli la dernière prière de la journée. Hélas, elle n’est pas revenue », regrette la dame qui dit avoir été informée de la triste nouvelle par les cris des sœurs de la défunte.

En bonne musulmane, elle s’en remet à Dieu mais, elle souhaite qu’une enquête soit ouverte pour que la lumière soit apportée dans cette affaire.

Vous pouvez réagir à cet article