MEURTRE DU BERGER FALLOU KA : LES POLICIERS RISQUENT 8 MOIS DE PRISON

news-details
DIOURBEL

Si le juge du tribunal de grande instance de Diourbel suit à la lettre le réquisitoire du parquet, les deux policiers et l’Agent de sécurité de proximité, attraits, ce mardi, devant le prétoire, pour les faits de coups et blessures involontaires ayant entrainé la mort du jeune berger Fallou Ka vont écoper 2 ans dont 8 mois ferme de prison.

Le maitre des poursuites, estimant que les faits de l’espèce retenus contre les prévenus ne souffrent d’aucune contestation, a demandé qu’ils soient maintenus dans les liens de la prévention. Lors des débats d’audience, les prévenus ont battu en brèche les faits qui leurs sont imputés. Ils ont tous nié avoir tué le jeune berger Fallou Ka. L’avocat de la défense a plaidé la relaxe.

Pour lui, ses clients ne sont pas les auteurs DES accusations portées contre eux. Le juge a mis l’affaire en délibéré pour jugement qui sera rendu le 7 décembre prochain. Ce, après qu’il a rejeté la demande de mise en liberté provisoire sollicitée par la défense.

Pour rappel, Fallou Ka a été placé sous mandat de dépôt le 29 avril 2019 pour le délit d’offre et cession de chanvre indien. Il a été retrouvé mort, le 2 mai 2019 dernier, dans sa cellule.

Vous pouvez réagir à cet article