MEURTRE DU COMMANDANT SANÉ : 11 MIS EN CAUSE PLACÉS SOUS MANDAT DE DÉPÔT, 2 RELAXÉS

news-details
ENQUÊTE

TAMBACOUNDA - Les présumés meurtriers du commandant de la brigade de gendarmerie de Koumpentoum, Tamsir Sané, sont enfin placés sous mandat de dépôt. C’est ce mardi aux environs de 20h passées que la fourgonnette de la maison d’arrêt et de correction de Tambacounda les a embarqués. Destination, la Maison d’arrêt et de correction.

Au total, 11 des 13 personnes arrêtées dans l’affaire du meurtre sont ainsi concernés et les deux autres ont été finalement relaxés, leurs dossiers classes sans suite. Les 7 membres actifs de même que les présumés complices ont tous été embarqués dans la fourgonnette pour la Mac. Il faisait exactement 20h17mn quand le véhicule des gardes pénitentiaires quittait le tribunal, avec à son bord les présumés meurtriers et leurs complices.

D’après les informations reçues par Emedia.sn, il a été retenu contre eux les chefs d’accusation d’association de malfaiteurs, de meurtre, de vol en réunion avec usage d’armes à feu, de vol avec effraction, entre autres chefs d’inculpation. Les mêmes éléments d’information glanées font aussi état que Idrissa Sow, le cerveau de la bande aurait été identifié comme celui qui a tiré la balle fatale à l’adjudant-major, Tamsir Sane. Après leur face à face avec le juge d’instruction, ils sont depuis ce jour, locataires de la maison d’arrêt et de correction de Tambacounda.

Vous pouvez réagir à cet article