MEURTRE DU PROF HENRI NDIAYE : L’ÉLÈVE HENRIETTE SAMBOU CONDAMNÉE

news-details
DIOURBEL

Meurtre de l’enseignant Henry Ndiaye : Henriette Sambou fixée sur son sort
Un (1) an dont trois (3) mois ferme. Henriette Juliette Sambou, qui vient d’être fixée sur son sort suite au verdict du Tribunal de grande instance de Diourbel sur l’affaire du meurtre de l’instituteur Henry Ndiaye, peut pousser un véritable ouf de soulagement. La candidate, qui a déjà purgé trois mois de détention, pourra passer les épreuves du Baccalauréat.

Selon les précisions de son avocat, Me Serigne Diongue, la lycéenne a eu l’occasion de subir les épreuves physiques et écrites de l’examen notamment l’anticipé de Philosophie.

Egalement condamnée à la même peine, Mélanie Diatta, poursuivie pour vente illégale de boissons alcoolisées, hume l’air de la liberté. De même que Jean-Marie Ngom et Philippe Gana Diop, qui étaient placés sous contrôle judiciaire pour non-assistance à personne en danger.

Les faits se sont produits le 17 mars dernier. En compagnie de deux (2) de ses amis, le défunt enseignant s’était présenté au bar clandestin, géré par la mère de la lycéenne. Après avoir bu, l’enseignant, selon des sources, avait commencé à faire des attouchements à la jeune fille. Faisant fi des mises en garde de la jeune fille, il continuait ses assauts. Dans tous ses états, Henriette Sambou lui a planté un couteau à la cuisse. Henri Ndiaye rendra l’âme des suites de ses blessures lors de son évacuation à l’hôpital régional de Diourbel.

Vous pouvez réagir à cet article