MICROSCOPE - PAS DE MINEUR SUR LES PELOUSES ! ZOOM SUR LES BENJAMINS ET LES DOYENS DE LA CAN

news-details
EGYPTE 2019

Ils sont 552 à être attendus sur les différentes pelouses égyptiennes à partir de ce vendredi, 21 juin 2019 avec l’entrée en lice de 46 parmi eux, qui forment les sélections respectives de l’Egypte et du Zimbabwe. Emedia.sn a épluché la fiche d’identité de l’intégralité des joueurs présents ay pays du Nil.

Il en ressort, entre autres détails, que tous les footballeurs qui seront utilisés dans cette 32e édition ont, au moins, 18 ans révolus ! Contrairement aux éditions précédentes, il n’y aura pas de mineur sur les pelouses. En effet, le plus jeune joueur de la compétition est le milieu de terrain tunisien du Bayer Leverkusen (Allemagne). Né le 28 janvier 2001 (18 ans, 4 mois et 24 jours). Il est moins âgé de 5 mois et 14 jours que le gardien de but de la Guinée Bissau, Edimar Vieira Ça "Ivanof", qui évolue à l’UDIB (Uniao Desportiva de Bissau), dans le championnat de nos voisins du sud. A la troisième place sur le podium des benjamins de la CAN 2019, on retrouve l’attaquant Burundais du Nac Breda (Pays-Bas) Mouhamed Amissi, né le 3 août 2000, soit 11 jours plus tôt que Edimar Vieira Ça.

Quid des "doyens" ? Ils sont tous né en 1984 (35 ans). Il s’agit du gardien de la Guinée, Naby Yattara, né le 12 janvier, à peine un mois avant un autre gardien, le Camerounais Idriss Carlos Kameni et le Tanzanien Agrey Ambros Moris, né le 12 mars.

Côté sénégalais, on retrouve sur ce podium, deux de ceux qui y étaient déjà lors de l’édition précédente après avoir fait leurs classes en sélection de jeune, l’arrière droit du Fc Barcelone, Moussa Wagué et son pendant offensif qui évolue au Stade Rennais, Ismaila Sarr. Le premier est né le 4 octobre 1998, le deuxième le 25 février de la même année. Ils sont complétés cette année par un autre "Lion" qui a également fait un Mondial U 20 avant de monter en grade : Krépin Diatta. Le sociétaire du FC Bruges, né le 25 février 1999 est donc le plus jeune pensionnaire de la "Tanière" au Caire !

Krépin est, de dix ans, plus jeune que le doyen de la sélection sénégalaise. En l’absence de Cheikh Ndoye blessé, c’est l’arrière gauche Saliou Ciss qui récupère le bâton du patriarche de la Tanière, suivi de très près par son partenaire de formation à Diambars, Idrissa Gana Guèye six jours après lui ! Lamine Gassama, né le 20 octobre 1989, complète le podium des doyens de la "Tanière".

Vous pouvez réagir à cet article