MINISTRE DU COMMERCE, AMINATA ASSOME DIATTA VEUT CONCRÉTISER LE VŒU DU MILLION D’EMPLOIS

news-details
GOUVERNEMENT DU SENEGAL

Aminata Assome Diatta, qui remplace Alioune Sarr à la tête du ministère du Commerce et des PME, est en terrain connu. Elle le dit elle-même, dans une interview accordée à Enquête de ce mardi. « Je suis dans le département du Commerce depuis 2006, plus précisément au mois de juillet, dès notre sortie de l’Ecole d’administration, confie-t-elle. C’est un département que je n’ai quitté que pour une courte période. D’abord, pour une formation en gestion de la politique économique, à l’Université de Cocody, à Abidjan. Ensuite, pour travailler comme conseillère du Premier ministre. C’est un ministère où j’ai quand même effectué l’essentiel de mon service. Aujourd’hui, ma nomination à la tête du ministère n’est qu’un prolongement. »

Fixant les priorités de son secteur, la nouvelle ministre évoque d’emblée la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). Laquelle « a réuni le nombre de ratifications nécessaires pour son entrée en vigueur. Donc, il faut considérer que celle zone est une priorité pour notre pays. D’autant plus que le Sénégal réalise plus de 40% de ses exportations sur le continent africain. »

Les autres priorités découleront « des orientations du président de la République. Le chef de l’Etat accorde une importance particulière à l’emploi des jeunes et, nous avons entamé, depuis quelques mois, des travaux en vue d’élaborer deux (2) stratégies. Une sur le commerce de services et l’autre sur l’électronique. » Etant donné, souligne-t-elle : « Le commerce de services est un secteur extrêmement important de notre économie. Plus de 59% de notre Produit intérieur brut (PIB) est constitué de services. C’est aussi un secteur qui emploie plus de 40% de notre population. Donc, ce n’est pas négligeable. » Aujourd’hui, renchérit Aminata Assome Diatta, « le secteur des services fournis aux entreprises qui est un grand pourvoyeur d’emplois. « Donc, nous voulons beaucoup nous appuyer sur ce secteur pour aider le chef de l’Etat a concrétiser son objectif de créer un million d’emplois. »

Vous pouvez réagir à cet article