MISE EN QUARANTAINE : LE COLONEL WARDINI REJETTE LE CHOIX DU HANGAR DES PÈLERINS

news-details
AIBD

Le Colonel Antoine Wardini, ex-Commandant de la zone militaire de Dakar, conteste le choix du hangar des pèlerins pour le confinement des patients. Selon lui, les halles d’embarquement et de débarquement de l’aéroport Léopold Sédar Senghor offrent de « meilleures conditions » de confinement.

Joint par iRadio, il dit : « Je ne sais quelle est leur motivation pour avoir choisi le hangar, ils ont leur raison. C’est un grand bâtiment c’est vrai mais est-ce que les installations sont appropriées pour cette affaire de confinement ? Je ne le crois pas. »

Poursuivant, il ajoute : « Ce qui m’a un peu inquiété, c’est qu’au niveau du hangar, il y a un grand terrain de football, où des jeunes viennent s’entraîner, tous les jours. Si on prend ce bâtiment-là, cela veut dire que les jeunes n’auront plus de terrain où s’entraîner. Peut-être que la mesure s’impose mais moi je pensais que du moment que l’aéroport LSS est fermé pratiquement, il n’y a qu’en quelque sorte les hautes autorités qui atterrissent là-bas, par le pavillon présidentiel. Donc, les halles d’embarquement, de débarquement, etc, de l’aéroport que tout le monde connait, qui sont carrelés, ventilés, bien fermés, offrent, je crois de meilleures conditions pour le confinement des gens qu’on est supposé traiter. C’est mon point de vue personnel ».

Vous pouvez réagir à cet article