MODIFICATION DU CODE PÉNAL : LA MAJORITÉ ET L’OPPOSITION SE DÉCHIRENT EN PLÉNIÈRE

news-details
ASSEMBLÉE NATIONALE

C’est la guerre des mots. La majorité présidentielle et l’opposition parlementaire, chacun de son côté essaie de convaincre l’opinion et le faire adhérer à ce projet de modification du Code pénal et du Code de procédure pénale. Si la majorité estime qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil, l’opposition, elle, crie au scandale et parle de projet machiavélique.

Ainsi ils (les opposants) appellent les populations à la manifestation. C’est le cas du député, Déthie Fall. L’ancien n°2 du parti Rewmi estime que cette réforme cache des coups bas. « Pourquoi il veut faire passer cette réforme en procédure d’urgence au moment où tous les esprits étaient concentrés sur le 23 juin ? Le président Macky Sall, quand il pose un acte, il faut toujours voir ce qui est derrière. Il nous l’a montré en 2019 avec le parrainage quand il a voulu éliminé des adversaires politiques. Nous voulons tout simplement qu’il retire ce projet. Nous attendons également une forte mobilisation chez les populations », a déclaré, devant l’Assemblée, l’ancien poulain d’Idrissa Seck.

La réplique d’Abdou Mbow ne s’est pas faite attendre. Le vice-président de l’Assemblée nationale estime que les détracteurs de la réforme sont dans la désinformation. C’est ce qui justifie la décision de transmettre en direct la séance plénière du jour pour que nul n’en n’ignore. « Depuis 78h, la loi est passée en commission. Si elle avait un problème, vous allez entendre des députés la dénoncer. Les opposants parlent de l’article 279-1. Je vous renvoie à la loi de 2016 et celle de 2007. Aucune mot, je dis bien aucun mot, n’a changé par rapport à cette loi sur la définition du terrorisme dans le Code pénal sénégalais. Aujourd’hui, nos amis de l’opposition sont dans la manipulation, dans la calomnie, dans le déni de la vérité. C’est pourquoi nous disons que cette séance plénière soit transmise en direct partout au Sénégal et dans le monde pour que les Sénégalais sachent qu’ils n’y a absolument rien à cacher », a déclaré le porte parole de l’Apr.

Vous pouvez réagir à cet article