MODOU DIAGNE FADA : « LA SONACOS A COLLECTÉ 4180 TONNES D’ARACHIDES »

news-details
AGRICULTURE

La Sonacos a collecté, à ce jour, 4180 tonnes d’arachides. La révélation est faite par le Directeur général de "Sonacos Sa", Modou Diagne, interrogé par Emedia.sn. « Nous avons 16 camions en attente dans nos différentes usines. Comparé à l’année dernière, à la même date, nous étions à 15 mille tonnes. Pour cette année, la Sonacos enregistre un retard assez important, un gap assez important dû au profil du marché de l’arachide », a-t-il déclaré, reconnaissant ainsi que la Sonacos est loin d’atteindre les résultats escomptés.

Réguler le marché

Toutefois, Modou Diagne Fadar rassure que la société nationale qu’il dirige travaille à combler ce gap. Elle continue ainsi à sensibiliser les acteurs, les producteurs afin qu’ils considèrent que le marché de l’arachide va évoluer en fonction de la demande et de l’offre. « Nous ne perdons pas de vue que la campagne est certes difficile mais, elle n’est pas encore perdue pour la Sonacos. Et, nous pensons que le moment venu, les autorités prendront les mesures pour réguler le marché et permettre à tous ceux qui sont actifs dans la filière arachidière d’y trouver leur compte », a expliqué Modou Diagne Fada.

Tout n’est pas perdu...

En effet, les inquiétudes des travailleurs de la Sonacos relatifs à cette campagne arachidière persistent toujours. Pour leur Directeur général, ces derniers ont raison d’être inquiets par la situation de la campagne. Mais, il les rassure en rappelant les propos à ce sujet du président de la République à l’occasion de son entretien avec les journalistes, le 31 décembre 2019. Le chef de l’Etat, dit-il, s’engage à prendre les mesures idoines. « La campagne doit durer quatre mois, nous n’avons bouclé que le premier mois. Il reste trois mois devant nous, et cette année, l’hivernage n’a pas été vécu de la même façon un peu partout. Au nord du pays, les travaux champêtres sont terminés, au centre aussi. Vers le sud et le Sud-Est du pays, il y a encore des poches qui devraient permettre à une entreprise comme la Sonacos de rattraper son retard. Donc, nous allons continuer à nous battre sur le terrain. Nous allons continuer à prendre des mesures encourageantes pour les agriculteurs », rassure-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article