image

"MON AMBITION EST DE REMPORTER LE PRIX NOBEL DU PATRIOTISME "

image

Dr Babacar prend les reines de la ville de Thiès. Talla Sylla passe le témoin au candidat victorieux de YAW. La cérémonie s’est déroulée, vendredi, 18 février, dans une ambiance bon enfant sans anicroche où le maire sortant et le nouvel entrant ont échangé des civilités sur le parvis de l’hôtel de ville avant de monter dans le bureau municipal pour faire l’état des lieux. Une trentaine de minutes de huis-clos entre Dr Babacar Diop et Talla. Et puis apparition des hommes sur le hall de la mairie sous les applaudissements du public venu assister à la cérémonie. Sur place le nouveau maire réitère ses propos de campagne de faire de Thiès une ville modèle et rayonnante. Mais auparavant, Babacar Diop s’est arrêté sur le travail des maires qui se sont succédé à la tête de l’institution. Et c’était pour magnifier leur passage à la mairie même si leur bilan comme tout autre n’a pas était exhaustif.

« Je dois occuper temporairement comme d’autres avant moi, cette institution prestigieuse comme nouveau maire de la ville de Thiès. Je suis la preuve vivante que n’importe lesquels de vos enfants peut espérer l’occuper, parce que. Thiès est une ville démocratique, Thiès est ouverte c’est la raison pour laquelle nous devons préserver, promouvoir et élargir ces principes qui ouvrent toutes les positions politiques et sociales à tous les enfants de notre pays. A cet instant précis, je pense à ce qui m’ont précédé à cette responsabilité : Léopold Sédar Senghor, Ousmane Ngom, Amadou Wagué, Pape Alioune Ndao, Moustapha Ndiaye, Idrissa Seck, Talla Sylla, ils ont servi Thiès comme ils pouvaient le faire et avec les moyens dont ils disposaient.

Monsieur le maire Talla Sylla vous avez été là Pendant 7 année

Vous avez servi Thiès, vous avez contribué au développement et rayonnement de cette ville. Ainsi va la vie, chaque génération apporte sa contribution à l’édification d’une cité de paix de stabilité, de liberté et de dignité.

La mienne déborde d’énergie et d’ambition parce qu’elle veut rencontrer le prix Nobel du patriotisme, du dévouement à l’endroit de Thiès du Sénégal et de l’Afrique. Aujourd’hui, plus que jamais, autant que jamais, mieux que jamais, j’ai une seule ambition, une seule aspiration, une seule préoccupation, être votre serviteur. Je veux un conseil municipal au service de Thiès. Je veux un bureau municipal au service de Thiès, je veux un cabinet du maire au service de Thiès, une administration locale au service de Thiès, c’est-à-dire une nouvelle culture, une nouvelle gouvernance locale exclusivement engagée à servir les Thiessois. Il n’y aura pas de répit. Je le sais les attentes sont immenses. Je serai à mon bureau dès ce lundi à 8 h pour commencer le travail, le travail m’attend, le peuple Thiessois qui attend le changement de plusieurs années m’attend avec impatience. Aujourd’hui, une page nouvelle, une page blanche et vierge s’ouvre devant nous. C’est à nous d’y inscrire des actions mémorables aux services de Thiès et dont l’écho retentira juste dans l’oreille des générations futures. Notre ambition est de lancer les jalons d’une révolution citoyenne et écologique qui fera de Thiès une ville durable, laboratoire qui inspirera les villes sénégalaises et les autres villes du monde. Dés ce lundi, le travail commence », déclare le nouveau maire de la cité du rail.

Premier acte posé après la passation de service, Dr Babacar Diop est allé se recueillir à Ballabey à l’endroit où 7 cheminots en grève ont été tués exactement le 27 septembre 1938. Le nouveau maire annonce d’ailleurs l’érection d’un mémorial en souvenir aux victimes.

Isidore Alexandre Sène
(Correspondant à Thiès)

19 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article