MORT D’AMAR MAFATIM MBAYE : LA DÉCLARATION DU PRÉFET DE THIÈS, FODÉ FALL

news-details
HEURTS À THIES

« Il n’y a que l’enquête qui pourra nous édifier par rapport aux circonstances du décès ». La déclaration est faite par le Préfet de Thiès, Fodé Fall, après sa rencontre avec les jakarta-men. Ces derniers, qui sont dans tous leurs états suite à la mort de Amar Mafatim Mbaye, un boulanger de 37 ans et conducteur de moto-Jakarta à ses heures perdues, ont manifesté ce samedi, pour réclamer justice. D’autant plus que, dans cette affaire, des témoins désignent un certain collaborateur de la Police, connu sous le sobriquet de « El Capo », comme le présumé coupable.

Toutefois, indique le Préfet, « il est clair que la police ne peut pas avoir pour mission d’en arriver à ce stade-là. Donc, on peut avoir un préjugé favorable par rapport à ça. Pour le reste, c’est l’enquête qui nous édifiera. Ce qui est clair, c’est que jusqu’à preuve du contraire, c’est un accident dont il s’agit ».
Joint par iRadio, le commissaire de Thiès, Modou Diagne, a nié toute implication de la police, en agitant la thèse d’ « un accident de la circulation » ou « d’un jet de pierres ».
Une affaire à suivre.

Vous pouvez réagir à cet article