MORT DU COMMANDANT SANÉ : LES RECOMMANDATIONS ISSUES DE LA RÉUNION DE CRISE

news-details
TAMBACOUNDA

Les autorités ont décidé de renforcer les mesures de surveillance, à l’occasion d’une réunion de crise convoquée à la suite du meurtre de l’adjudant-chef, Tamsir Sané, lors d’une intervention visant à mettre en échec une tentative de cambriolage, à Koumpentoum, dans la région de Tambacounda. En effet, il a été préconisé lors de ladite réunion, présidée par le Gouverneur de la région, Oumar Mamadou Baldé, en compagnie du Directeur général de La Poste, Abdoulaye Bibi Baldé, et les forces de défense et de sécurité, l’accroissement des mesures de surveillance des dix-huit (18) bureaux de Poste et les points finances de la région orientale. Cette année, rapporte Le Soleil, celle-ci a connu quatre (4) braquages.

En outre, la rencontre a permis de souligner la nécessité d’une collaboration entre les différentes entités pour une meilleure sécurisation des espaces en proie aux offensives des malfaiteurs. Même si la situation sécuritaire est globalement stable, selon le Gouverneur, il convient, toutefois, de trouver des réponses face à la récurrence des attaques de bandits, avec un système de surveillance plus performant. Ainsi, Abdoulaye Bibi Baldé s’est engagé à mettre en œuvre, dans les meilleurs délais, ces recommandations. Dont la mise sous vidéo surveillance des 18 bureaux de Poste de Tambacounda dont certains sont très enclavés. En attendant les « mesures actives » promises par le Gouverneur de la région.

Vous pouvez réagir à cet article