MORT SUSPECTE D’UN ÉLÈVE ADJUDANT : "CE N’EST PAS UNE MORT NATURELLE"

news-details
ME RASSOUL JOHNSON, PÈRE DE LA VICTIME

« Une autopsie en catimini a été faite le samedi soir à un moment où personne n’était présente. Laquelle autopsie a conclu à une mort naturelle » ! Tel est le message de Me Rassoul Johnson, père du défunt, qui est déterminé pour que lumière soit apportée sur la mort de son fils. « Ce n’est pas une mort naturelle. Nous savons ce qui se passe. Ce sont des coups mortels. On ne peut pas passer d’une mort suspecte pour atterrir à une mort naturelle. C’est inadmissible. Nous nous sommes rendus compte que les autorités policières n’étaient pas au courant. Maintenant, nous demandons qu’une autre autopsie soit faite », a expliqué Me Rassoul Johnson, le cœur meurtri. « Nous demandons que les auteurs soient identifiés et sanctionnés. On sait tout ce qui s’est passé », ajoute-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article