MOUNTAGA KANE, JOURNALISTE : "L’IDÉE D’ÉCRIRE EST PARTI D’UN CONSTAT ET D’UN DÉFI"

news-details
CULTURE

Mountaga Kane, correspondant du groupe emedia à Louga, vient de publier son premier ouvrage intitulé "Dieu a-t-il besoin d’exister ?", paru aux nouvelles éditions numériques Africaines. "Ce n’est qu’une introduction à une série d’ouvrage sur la condition de l’être", clame, d’emblée, le journaliste. Qui dit s’inscrire dans "la continuité".


"La solution, c’est dans l’être"

Dans ce sillage, l’auteur explique que "l’idée d’écrire ce livre est partie d’un constat et d’un défi." Car dit-il : "Le constat est l’angoisse existentielle grandissante qui nous secoue. Le véritable défi, c’est de montrer que la solution, face à cette situation, c’est dans l’être. Dans la capacité de chacun de nous de croire en lui et jamais à l’autre."

Pour lui, "ce qui freine notre développement, c’est cette propension à tout reposer sur le dos de l’autre. Alors que l’autre ne peut servir à quelqu’un que si l’action vient de lui-même. Seul l’être peut s’extirper du poids du matériel et ses corolaires. En fait, il s’agit d’apporter une modeste contribution à l’éveil des consciences. Une entreprise grandiose à la mesure du degré d’obscurantisme de beaucoup de nos congénères." .


"Journaliste-écrivain"

"Je m’inscris en quelque sorte dans la continuité. Le journaliste informe et éveille les consciences. Dans mon ouvrage, je ne fais rien d’autre que lancer une alerte. C’est dire que le journalisme mène à tout. Et que le journaliste peut aisément devenir écrivain si peu qu’il en ait la divine inspiration. Je pense qu’il y a une différence entre les deux écritures. Elles ne font pas un. Tout journaliste n’est pas écrivain et vice versa".

Vous pouvez réagir à cet article