MOUSSA SÈNE ABSA : « CE N’EST PAS PARCE QU’ON EST BEAU QU’ON PEUT PARLER DE TOUT »

news-details
DÉRAPAGE DANS LES TALK SHOW RAMADAN

Dans une courte lettre parvenue à emedia.sn, Mousa Sène Absa s’insurge contre les dérapages ethnico-religieux dans les talk show ramadan. Le cinéaste qui met en garde contre de sérieuses menaces de la stabilité nationale, appelle à plus de responsabilité des télévisions. Nous vous proposons in extenso la contribution du cinéaste.

Depuis quelques jours, circulent dans les télévisions sénégalaises des émissions et plateaux qui doivent susciter interrogations et analyses.
Il y va de la cohésion nationale, de la primauté du vivre ensemble et de la décence.
Chaque tarikha se gausse de sa « supériorité ».
Chaque ethnie se croit supérieure.
Chaque leader se forge un destin fabuleux.

Viendra un jour où, par un dérapage quelconque, fait par un animateur non formé, l’irréparable se produise.

Il n’est pas donné à tout le monde de parler en public ni de maitriser les sujets importants.
Ce n’est pas parce qu’on est beau/belle, habillé(e) par tel couturier, xessalisée, qu’on peut parler de tout.
Et souvent de rien.
Il urge de mettre le holà avant que l’irréparable se produise.
Jamm ci la leep xacc !

Bon Dimanche.
Moussa Sene Absa

Vous pouvez réagir à cet article