MOUSTAPHA SARRÉ, PASTEF : « LE DOYEN DES JUGES DEVRAIT DÉCERNER UN NON LIEU À SONKO »

news-details
INVITÉ MATINALE ITV

Le prochain Doyen des juges devrait décerner un non-lieu à Ousmane Sonko. C’est la position affichée du directeur de l’Ecole du parti Pastef, Moustapha Sarré, sur le différend qui oppose son leader à la masseuse, Adji Sarr. Sur le plateau de la matinale d’Itv, Toc Toc Sénégal, Sarré pense que « cette histoire ne devait même pas atterrir au tribunal », jugeant que le dossier est vide.

Dans ses propos, un peu contradictoires, Moustapha Sarré note, tout de même, que la lumière doit être faite sur cette affaire. Le directeur de l’Ecole du Parti Pastef relève que la Justice a une belle occasion de refaire son image dans cette histoire de viol et de menace morts à laquelle Ousmane Sonko est présumé. « Ce qui nous intéresse, c’est que cette affaire soit vidée rapidement. Parce que, nous n’allons pas accepter qu’elle soit une épée de Damoclès qui sera utilisée pour empêcher à notre leader de vaquer à ses occupations politiques. Nous exigeons que cette affaire soit réglée dans les plus brefs délais. C’est ça la demande populaire. C’est ça également qui est bon pour notre justice qui doit redorer son blason dans cette situation. Parce qu’il faudrait reconnaître que l’image de la justice a été très écornée par cette affaire », a-t-il souligné. Avant de poursuivre : « ceux qui ont des responsabilités dans cette histoire, parce que quand même il y a des enfants innocents qui ont été tués, doivent répondre. Aucun de ces enfants tués n’avait une arme au moment des faits. Ces enfants ne voulaient que défendre leur projet politique et leur leader. Justice doit être rendue à ces 13 jeunes. »

Vous pouvez réagir à cet article