MOUVEMENT D’HUMEUR DES INSPECTEURS : LA RÉACTION DU MINISTÈRE

news-details
ÉDUCATION

Le ministère de l’Education nationale réagit après la marche du Syndicat des inspectrices et inspecteurs de l’Education du Sénégal (SIENS). Le régime indemnitaire constitue le « seul problème », à en croire, Mouhamadou Moustapha Diagne, le Directeur de la formation et de la communication dudit ministère. « Tous les points de revendications ont été satisfaits et les discussions sont ouvertes pour résoudre le problème lié » à ce problème, souligne-t-il, contacté par iRadio.

Selon M.Diagne, « la question difficile est liée au régime indemnitaire. Cette question est transversale puisque cela concerne, et les inspecteurs et tous les enseignants du Sénégal. »

Et, indique-t-il, « le Gouvernement a décidé de rattacher cette question à l’étude sur le système de rémunération des agents de l’Etat. Donc, des discussions sont ouvertes sur cette problématique. »

Se voulant rassurant, Mouhamadou Moustapha Diagne invite les syndicalistes à « attendre » les résultats de ces discussions-là. » Non sans préciser que « c’est une décision qui est globale et qui est très difficile parce que les incidences financières sont très conséquentes. »

Dans la rue hier vendredi 23 novembre, Alcantara Sarr et Cie du SIENS, ont dénoncé le mutisme de l’Etat face à leurs préoccupations tournant autour, revendiquent-ils, « à leur carrière, aux lenteurs administratives, aux problèmes de reclassement et de promotion, les textes organisant les appels à candidature, entre autres. »

Vous pouvez réagir à cet article